Comment les menstruations sont liées aux cycles lunaires, à la nature et aux régimes alimentaires

0

Note : Comme l’ensemble du vivant sur Gaïa et des astres dans notre Univers, l’être humain est soumis à des cycles physiologiques.
En ce sens, notre paradigme occidental actuel a éloigné les femmes de la compréhension de leurs propres cycles et de leur physiologie naturelle. C’est le cas notamment pour les menstruations qui ne sont plus vécues et honorées comme elle l’étaient dans de nombreuses civilisations anciennes.

Cependant, de nombreuses femmes en Occident et ailleurs se reconnectent à ces cycles et à la compréhension du caractère sacré des menstruations et de ce qu’elles représentent sur un plan spirituel, énergétique, psychique et biologique.

Il existe actuellement différentes méthodes pour se reconnecter à une approche plus naturelle dans la gestion de nos cycles féminins tels que les menstruations ou le passage de la ménopause.

A titre d’expérience personnelle, j’ai pu reconnecter cette dimension du féminin sacré en effectuant une conscientisation et guérison avec les oeufs de Yoni ainsi qu’avec des moments de connexion consciente à la Lune ( en tant qu’être conscient et relié à l’énergie de la Déesse). J’ai pu constater une modification surprenante de mes cycles menstruels se coordonnant avec les phases de la Lune et certaines conjonctions astrologiques.

Voici un article en complément qui m’a semblé très intéressant de ce point de vue que je vous partage ici.

 » Quand j’ai eu mes règles pour la première fois, j’étais ravie! Je l’ai vu comme un droit de passage, marquant ma transition vers la féminité, et j’ai accueilli l’opportunité d’embrasser ma féminité retrouvée. Cependant, comme beaucoup de femmes, au fil des ans, j’ai fini par ressentir du ressentiment à cause de ma période du mois, redoutant mes crampes douloureuses et comptant toutes les choses que je sentais que j’avais manquées à cause de cela. La société traite les règles comme si elles étaient sales et qu’il ne fallait pas en parler, et même les femmes les méprisent également; mais ça n’a pas toujours été comme ça.

La menstruation était autrefois célébrée et considérée comme un cadeau, un élément du féminin divin qui méritait appréciation et reconnaissance. C’est une belle forme de désintoxication que seules les femmes peuvent apprécier et ce processus nous permet d’accoucher de la vie, un miracle qui ne peut être rendu possible que par la menstruation.

La société désignait cette période sacrée comme le «temps de la lune» des femmes, car leur cycle était en fait synchronisé avec la lune. Le mot menstruation lui-même est dérivé des mots grecs et latins signifiant mois et lune. La menstruation nous lie non seulement à la nature, mais elle peut également donner aux femmes une meilleure image de leur santé et de leurs systèmes de chakra. Alors, comment sommes-nous, en tant que femmes, devenues si déconnectées du caractère sacré de nos temps de lune, et comment pouvons-nous changer le dialogue et la façon dont nous vivons nos règles ?

La divinité derrière les cycles lunaires des femmes


 

Ces quelques jours où les femmes versaient leur sang menstruel étaient célébrés, car les femmes n’étaient pas autorisées à travailler debout; au lieu de cela, ils ont été encouragés à se reposer et à prendre soin de leur corps. Nos cycles étaient naturellement alignés sur le rythme de la lune alors qu’elle augmentait et diminuait. Les menstruations commenceraient autour de la nouvelle lune et l’ovulation se produirait autour de la pleine lune.

L’énergie féminine dans les villages était incroyablement puissante, car les femmes vivaient ensemble leurs temps de lune . Les femmes étaient généralement capables de créer des liens et de se détendre pendant cette période, afin qu’elles puissent recevoir de l’énergie de guérison et apprécier cette période de purification et de rajeunissement.

Pour être clair, le fait que la menstruation soit un processus de désintoxication ne signifie pas que les femmes sont sales. En fait, cela implique tout le contraire, car la menstruation est un cadeau dont seules les femmes ont la chance, ce qui peut aider à les détoxifier à la fois physiquement et émotionnellement. Les menstruations devraient être stimulantes pour les femmes et non gênantes.

L’image de périodes paraissant «sales» n’a gagné en popularité que lorsque nous sommes passés au patriarcat; mais, maintenant que le féminin Divin entre en lumière, nous commençons à honorer à nouveau nos cycles lunaires.

Les toxines stockées dans le sang et le foie ont une chance d’être évacuées pendant nos règles. Le foie est le principal organe de désintoxication du corps, car c’est l’organe qui est responsable de la filtration des toxines. Nos cycles peuvent également nettoyer notre système reproducteur, en libérant des bactéries et en aidant le corps à évacuer l’excès de fer.

Ce processus est à la fois naturel et beau et il ne doit pas être évité. Il y a tellement de beauté dans la nature dualiste de nos cycles lunaires: l’effusion de sang nous permet de donner la vie et de bénéficier de la désintoxication. Cependant, nos règles ont changé au fil des ans, devenant beaucoup plus douloureuses et dans de nombreux cas plus lourdes. Beaucoup de femmes ne sont plus connectées à la lune et considèrent leurs règles comme quelque chose à redouter plutôt que comme un événement sur lequel s’exciter. Comment en sommes-nous arrivés là, en tant que femmes ?

Pourquoi nos périodes ont radicalement changé ?


 

Si votre cycle n’est pas synchronisé avec la Pleine Lune ou la Nouvelle Lune, ne vous inquiétez pas! Ce n’est pas parce que votre cycle n’est pas synchronisé avec les cycles lunaires qu’il ne fait pas son travail. Il existe de nombreuses façons de la synchroniser naturellement avec la lune, mais la meilleure partie de la menstruation est qu’elle est censée couler, il est donc préférable de ne pas essayer de la contrôler.

C’est l’une des raisons pour lesquelles le contrôle des naissances est un problème si énorme. Le contrôle des naissances littéralement contrôle lorsque votre période commence et se termine, et il irrégularités très rarement des mouvements ou des expériences. Il existe un certain nombre de problèmes de santé avec le contrôle des naissances, y compris un risque plus élevé de certains types de cancer, de dépression, de caillots sanguins, de maladies cardiaques, etc. (lisez à ce sujet dans notre article CE ici ). Étant donné que votre cycle ne peut pas s’écouler librement, vous ne pouvez pas en apprendre de la même manière que si vous n’étiez pas sous contrôle des naissances.

Votre période est un tel cadeau; il communique avec votre corps et peut vous dire quand quelque chose ne va pas ou quand quelque chose doit être examiné. Lorsque vous présentez un syndrome prémenstruel, des règles irrégulières, un changement d’heure de début ou tout autre symptôme concernant vos menstruations, c’est votre corps qui vous dit que votre santé nécessite une attention particulière.

Mes règles ont toujours été synchronisées avec la Nouvelle Lune, et la seule fois où elles ont changé depuis que j’ai arrêté le contrôle des naissances, c’était après le décès de ma grand-mère, quand elles se sont synchronisées avec les cycles de mes cousines ​​à la Pleine Lune et n’ont pas reculé pendant des mois. J’éprouvais d’autres symptômes irréguliers pendant mes règles, me forçant à regarder vers l’intérieur. J’ai réalisé que non seulement j’avais un problème de santé affectant mes menstruations, mais aussi un bloc sévère sur mon chakra sacré, qui affectait à son tour mes règles. Immédiatement après avoir traité ces problèmes, mes règles sont revenues à leur cycle normal et ont recommencé à la Nouvelle Lune.

Tout se passe pour une raison, surtout dans notre corps! Si vous éprouvez des crampes menstruelles douloureuses, ce n’est pas seulement un symptôme «régulier» de vos règles. Chaque fois que nous avons de la douleur dans notre corps, cela nous dit toujours que nous devons regarder plus profondément et rechercher la cause profonde du problème.

 

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), on dit que le foie gouverne l’émotion et la colère. Puisque le foie entretient une relation étroite avec les menstruations, car il est détoxifié pendant ce processus, nos règles peuvent également révéler la santé de nos foies. De nombreuses femmes ont une réaction émotionnelle à leur menstruation, souvent appelée syndrome prémenstruel, et expriment de la colère ou d’autres émotions extrêmes. Étant donné que la colère et les émotions sont liées au foie, le syndrome prémenstruel pourrait signifier que nous subissons des changements dans nos foies, ce qui est naturel pendant nos règles, ou que nous devons nous concentrer davantage sur la santé de nos foies.

De plus, selon TCM, des crampes menstruelles douloureuses pourraient en fait être le symptôme d’un déséquilibre hormonal et d’une carence en Qi. En MTC, on pense que le Qi est partout sur Terre, y compris notre corps. Lorsque vous êtes en bonne santé, le Qi coule librement à travers vous, tandis que lorsque vous êtes en mauvaise santé, soit vous avez un blocage de Qi ou votre «réservoir de Qi» est faible. S’il n’y a pas de Qi pour faire sortir le sang de votre corps pendant votre lune, le corps est obligé de se cramper et d’essayer d’expulser le sang de lui-même. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans une vidéo d’Olivia biologique ici .

Si vous ressentez le syndrome prémenstruel et d’autres symptômes que la société juge «réguliers» pendant les règles, ne vous inquiétez pas trop. Oui, nous devons apprendre à écouter davantage notre corps et à regarder plus souvent vers l’intérieur, mais dans une certaine mesure, ces phases de notre cycle sont normales.

Nos cycles ne concernent pas seulement la lune, mais ils sont également en corrélation avec les saisons vécues dans la nature. Par exemple, la semaine où nous avons nos règles est liée à l’hiver, lorsque nous éprouvons un peu plus d’obscurité et ressentons le besoin de nous retirer. La semaine suivante, lorsque nos règles sont terminées, se rapporte au printemps, puis nous vivons l’été lorsque nous ovulons, qui est généralement le moment où nous nous sentons le mieux pendant le mois. Enfin, la semaine précédant nos menstruations, nous entrons en automne, un moment où nous éprouvons des émotions accrues alors que nous commençons à laisser les choses aller et à tomber, sinon lorsque certaines femmes éprouvent des symptômes du SPM.

Je crois que, dans une certaine mesure, bon nombre de ces symptômes sont censés être ressentis, écoutés et appris, mais pas aux extrêmes que vivent actuellement de nombreuses femmes. De nombreuses femmes sont gravement déconnectées de leur corps, ce qui est largement dû aux normes et croyances sociétales et à la médecine moderne.

Le contrôle des naissances est pris par de nombreuses femmes, ce qui non seulement fait mal au corps, mais nous empêche de nous connecter avec nos règles. De plus, les femmes utilisent des tampons toxiques et d’autres produits féminins contenant des pesticides, nous sommes exposées à des quantités excessives de toxines à travers notre environnement et notre alimentation, et nous supprimons notre traumatisme émotionnel, créant des blocages sur nos chakras.

Comment redécouvrir et récupérer nos périodes ?


 

Alors, si vous reconnaissez que vos règles nécessitent une attention particulière, comment pouvez-vous leur donner l’amour qu’elles méritent? Tout d’abord, il s’agit d’être doux et compatissant envers vos cycles. Si vous prenez un contrôle des naissances, que vous présentez des symptômes menstruels extrêmes, que vos règles sont irrégulières ou quoi que ce soit d’autre, vous devez d’abord être doux avec vous-même. Reconnaissez comment cela vous a servi dans le passé, puis déterminez comment vous pouvez changer cela de manière positive.

Peut-être que ces extrémités (syndrome prémenstruel et crampes sévères, déconnexion de la nature, etc.) étaient nécessaires pour que nous puissions nous réveiller et récupérer le caractère sacré entourant la menstruation des femmes et le féminin divin une fois de plus. Parfois, les choses doivent devenir si mauvaises que c’est presque une gifle, car cela peut nous déclencher et nous forcer essentiellement à changer.

Il n’y a rien de mal à avoir des règles, mais cela ne veut pas dire que nous devons en souffrir. Comme le dit le Dr John A. McDougall , «Vous ne devriez pas rechercher des défauts dans le ‘design féminin’ pour expliquer les raisons de ces épidémies de troubles féminins, mais plutôt regarder votre propre comportement. Comment pouvez-vous apporter des changements dans votre propre vie afin d’améliorer votre cycle menstruel?

Il explique :

« L’exercice et la réduction du poids chez les femmes obèses peuvent également abaisser leurs niveaux d’œstrogènes. Le résultat net de la réduction des quantités exagérées d’hormones trouvées chez trop de femmes américaines à des niveaux plus sains sera un meilleur bien-être général tout le temps et un soulagement des signes et symptômes gênants pendant la menstruation. Par exemple, les règles douloureuses et les saignements abondants deviennent plus légers et moins douloureux. »

Il existe une relation claire entre l’alimentation et la menstruation; cela peut être observé lorsque les règles d’une femme anorexique s’arrêtent ou lorsque les végétaliens déclarent ressentir moins de douleurs menstruelles ou des saignements plus légers. Le Dr McDougall élabore davantage à ce sujet, en disant: «Les femmes végétariennes, comparées à celles qui mangent de la viande, excrètent 2 à 3 fois plus d’œstrogènes dans leurs excréments. De plus, les taux sanguins de certains œstrogènes puissants sont 50% inférieurs à ceux des mangeurs de viande. »

Puisque les règles sont un moyen de détoxifier le corps, il serait logique que les symptômes associés aux menstruations s’améliorent si nous ingérons moins de toxines. En fin de compte, redécouvrir nos périodes, c’est se redécouvrir. Cela signifie améliorer la santé de votre corps, renouer avec la nature et regarder vers l’intérieur.

Les chances sont que grâce à ce processus, vous constaterez que votre période se synchronise avec la Pleine Lune ou la Nouvelle Lune, comme de nombreuses femmes l’ont rapporté pendant des siècles, y compris moi-même. Alors, quelle est la différence entre la synchronisation de vos règles avec la Pleine Lune et la Nouvelle Lune ?

Il existe une relation claire entre l’alimentation et la menstruation; cela peut être observé lorsque les règles d’une femme anorexique s’arrêtent ou lorsque les végétaliens déclarent ressentir moins de douleurs menstruelles ou des saignements plus légers. Le Dr McDougall élabore davantage à ce sujet, en disant: «Les femmes végétariennes, comparées à celles qui mangent de la viande, excrètent 2 à 3 fois plus d’œstrogènes dans leurs excréments. De plus, les taux sanguins de certains œstrogènes puissants sont 50% inférieurs à ceux des mangeurs de viande. »

Puisque les règles sont un moyen de détoxifier le corps, il serait logique que les symptômes associés aux menstruations s’améliorent si nous ingérons moins de toxines. En fin de compte, redécouvrir nos périodes, c’est se redécouvrir. Cela signifie améliorer la santé de votre corps, renouer avec la nature et regarder vers l’intérieur.

Les chances sont que grâce à ce processus, vous constaterez que votre période se synchronise avec la Pleine Lune ou la Nouvelle Lune, comme de nombreuses femmes l’ont rapporté pendant des siècles, y compris moi-même. Alors, quelle est la différence entre la synchronisation de vos règles avec la Pleine Lune et la Nouvelle Lune ?

Sources : https://www.collective-evolution.com/2020/01/20/how-menstruation-relates-to-moon-cycles-nature-diets/?fbclid=IwAR2icw4xNmpHhvWKFcfx99Y0TZlJsdX7m05U4kt_HP1la-VRo4yoYyymkck

Pour aller plus loin : 

Traduction : La Voix de la Rose

Faire vivre le site avec un soutien Paypal, gratitude !:

Soutenir le site par un virement bancaire sur Tipeee :

S'abonner gratuitement à la Newsletter LaVoixdelaRose

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 81 autres abonnés

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments